Commission écologie

Commission écologie
Accueil
 
 
 
 

L’être humain et la nature, quelle écologie ? Manifeste pour un développement humain durable

Sommaire

Première partie L’humanité est un chantier permanent L’émergence de l’humanité Les mécanismes du développement de l’humanité Deuxième partie Analyse critique (mais bienveillante) du développement durable Ce qui nous différencie de la pensée écologique dominante L’ambiguïté fondamentale de la notion de développement durable Le principe de précaution : immobilisme ou vigilance Productivisme ou production centrée sur des rapports être humain/nature respectueux Le productivisme est un caractère systémique de la production capitaliste Le capitalisme est-il éco-compatible ? Une production orientée vers l’émancipation humaine dans le respect de la nature Troisième partie L’orée d’une civilisation nouvelle Le défi du développement des connaissances La connaissance considérée comme bien commun premier de l’humanité Privatisation et marchandisation des biens communs de la connaissance Les conditions du partage des biens communs de la connaissance Appropriation individuelle des connaissances Le défi d’un développement durable Finitude et fragilité de la planète Terre La production cyclisée Le défi de la biodiversité Essais de définition La montée des débats La responsabilité des êtres humains La biodiversité : les débats et les luttes continuent de plus belle! Le défi de la prévention des risques liés aux activités humaines Réflexions sur les plantes génétiquement modifiées et autres technologies nouvelles Réchauffement climatique et crise énergétique Quatrième partie Epilogue - l’incontournable en-commun Les en-communs fondamentaux De l’en-commun au nécessaire développement des biens communs Justice sociale, protection environnementale et communisme Manifeste pour un développement humain durable